Variétés de céréales anciennes

Coordinatrice du projet :
Stefanie Suchy 
Mobile : 0650 623 3500 
Courriel : s.suchy(at)tiroler-umweltanwaltschaft.gv.at 

Durée du projet : 
Commencé 2008 par le projet "avoine noire"

Contenu du projet et intention:

Sur les 14 000 ha de cultures céréalières du Tyrol d'antan, il n'en reste aujourd'hui plus que 5 %, c'est-à-dire 700 ha. Environ 1/4 est consacré aux céréales panifiables, les 3/4 restants sont des céréales fourragères. Cela signifie qu’au Tyrol la majeure partie des céréales transformées et consommées sont importées.
 
Cette tendance compromet non seulement la sécurité alimentaire mais aussi  la préservation de variétés locales ainsi que le savoir-faire et le patrimoine culturel qui y sont liés.
 
Il faut établir des passerelles entre la protection de la nature, le développement de variétés de céréales anciennes, l’agriculture traditionnelle et des perspectives économiques, telles que la commercialisation de produits de qualité bio.

Ces dernières années, quelques agriculteurs bio de la vallée de Wipptal ont permis de redécouvrir l’avoine noire d’Obernberg. Cette variété locale possédait une longue tradition : autrefois, on la cultivait à grande échelle pour nourrir les attelages de chevaux qui passaient le col du Brenner lors d’échanges. Dans le cadre de ce projet, d’autres variétés de céréales anciennes vont aussi être remises à l’honneur : le Tiroler Kolbendinkel (grand épeautre, variété d’hiver), le Sechszeiligen Pumpergerste (orge d’hiver à six rangs : l’escourgeon), le Tiroler Frühen Binkel (blé hérisson, variété de printemps), le Tiroler Sommerroggen (seigle, variété d’été) et le Tiroler Rispenhirse (millet commun).

Un des objectifs majeurs du projet est de montrer par le biais de produits de qualité qu’une agriculture traditionnelle respectant l’environnement va de pair avec la protection de la nature. Agriculteurs et consommateurs profitent des synergies qui en découlent. En témoigne la forte demande du mélange flocons d’avoine bio et avoine noire de la marque « Bio vom Berg ».

La Haute Autorité environnementale du Tyrol, partenaire du projet, recherche d’autres entreprises bio. Si vous êtes intéressé, veuillez contacter la coordinatrice du projet, Stefanie Suchy (cf. coordonnées ci-dessus).

Lien : Découvrir le projet dédié aux céréales en cinq minutes
(Mode d’emploi : cliquer sur le lien, puis sur le symbole « plein écran » en bas à droite et finalement sur la flèche à droite)

Partenaires du projet:

BIO vom BERG
Bio Austria
Genbank der Tiroler Landesregierung


Dernières nouvelles

Asphaltierter Radweg am Ostufer des Pillersees, St. Ulrich am Pillersee

11.01.2018

Zusätzlich zum bestehenden Schotterweg soll teilweise parallel...

Pour en savoir plus >>

Schottergrube Kaisers, Gemeinde Kaisers

20.12.2017

Nach Ansicht der Tiroler Umweltanwaltschaft sind keine überwiegenden...

Pour en savoir plus >>

Medrigkopfbahn mit Pisten, See, UVP-Feststellungsverfahren

20.12.2017

Ganze teils felsige Gratlandschaften sollen im hochalpinen Bereich...

Pour en savoir plus >>

Errichtung der Zwischendeponie Rosshag, Ginzling

07.12.2017

Für die Umweltanwaltschaft macht eine Zwischendeponie Rosshag...

Pour en savoir plus >>

Tätigkeitsbericht 2015/2016

23.10.2017

Tiroler Umweltanwaltschaft - Tätigkeitsbericht 2015 & 2016

Pour en savoir plus >>

Errichtung des Almweges Hochalmweg II, Walchsee

03.10.2017

2009 wurde der Hochalmweg I von der Feldalm zur Hochalm im...

Pour en savoir plus >>